La ZsX : Un groupe de rôlistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Donjon et Dragon, la campagne de Bahamut !!
Derniers sujets
» Taverne - A la chope dorée !
par Djiyuncin Aujourd'hui à 13:35

» LAURIAN NARAËN
par Laurian Naraën Aujourd'hui à 13:00

» RORONOA ZORO : CHAPITRE 2
par Roronoa Zoro Aujourd'hui à 12:08

» EUN
par Eun Aujourd'hui à 11:21

» ESKARYNA : CHAPITRE 3
par Eskaryna Aujourd'hui à 9:58

» LOUVE MIRIA
par Louve Miria Aujourd'hui à 9:47

» ERINA : CHAPITRE 3
par Erina Aujourd'hui à 3:37

» ETNA : CHAPITRE 5
par Etna Aujourd'hui à 2:05

» SLY - CHAPITRE 5
par Sly Hier à 21:05

» QUI EST LE PLUS FORT ? Saison 2
par Djiyuncin Hier à 20:46

» EREDIR - AMARANTHE : CHAPITRE 4
par Djiyuncin Hier à 20:44

» PAFNOUTI TCHEBYCHEV
par Djiyuncin Mer 26 Juil 2017 - 1:44

» RAÏMA MODAL
par Djiyuncin Mer 26 Juil 2017 - 0:45

» MISS JDR 2017 !!
par Erina Mar 25 Juil 2017 - 21:42

» MISTER JDR 2017 !!
par Amaranthe Ven 21 Juil 2017 - 15:27

» PRIAM REDFOX - KASPAROFF : RENCONTRE
par Djiyuncin Ven 21 Juil 2017 - 12:24

» EQUIPEMENTS UNIQUES
par Djiyuncin Dim 18 Juin 2017 - 23:42

» Les personnages importants, campagne 2.0
par Djiyuncin Dim 7 Mai 2017 - 15:56

» La tour
par Sly Sam 15 Avr 2017 - 21:34

» ZsX Shop
par Djiyuncin Dim 29 Jan 2017 - 22:09


Partagez | 
 

 SEIFER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Djiyuncin
Maitre du jeu
avatar

Masculin
Age : 31


MessageSujet: SEIFER   Sam 6 Juin 2015 - 19:11

Amakusa Shiro vivais un petit village de campagne prospère et ou il faisait bon vivre, il était au yeux des autres villageois considérer comme le chef du village, du à son courage, son investissement, son jugement et sa prise de décision rapide et juste. C'était un homme fort, autant sur le plan physique que mental, acharner au travail et ancien guerrier de prestige. Il vivant dans ce village depuis un massacre ayant eu lieu et ou ça famille fut décimer, les autres habitants étaient bien sûr au courant mais personne n'abordais le sujet.

Un jour Amakusa étant parti du village pendant quelques jours revînt avec un bébé âgé de quelques semaines.
Les autres habitants se posèrent des questions, cette homme vivant seul depuis tant d'années, et n'ayant jamais chercher de compagnie, en compagnie d'un bébé.
Il expliqua donc avoir trouver ce bébé aux abords d'une forêt, «probablement des parents qui l'aurais laisser là » disait-il.
Mais le bébé avait quelque chose de spécial, un bras noir, avec une sorte de carapace, ne sachant pas comment expliqué la chose, certain disais que c'était l'enfant du diable et d'une humaine, ou le rejeton d'un démon ayant abusé d'une humaine, personne ne savais.
Mais Amakusa fit taire tout le monde, et pris la parole «Cette enfant à sûrement vécu l'enfer, je l'ai trouver avec le bras gauche déchiqueté, n'ayant aucun médecins capable de le soigné ici, j'ai était voir un ancien amis magicien, le seul moyen de le sauver était de lui créé un bras artificiel, et voilà la raison, maintenant ne jugez plus ce bébé car, à partir d'aujourd'hui Seifer Kuroro sera mon fils.»

Les années passèrent, et les gens du village mirent du temps à s'y habituer, mais au fil du temps cela paru presque normal.

A la grande surprise d'Amakusa, le bras gauche de Seifer lui procurais une force et une résistance hors du commun, ce qu'il découvra quand le bébé brisa les barreaux de son lit en s'appuyant dessus et en chutant et ce frottant sur les morceaux de bois brisés qui aurait du l'entailler assez gravement, l'enfant arborais un sourire de bébé sans aucunes égratignure.

Puis le temps passer, et l'explication à ces facultés restaient les même, c'était du à la magie du magicien.

Des ses 10 ans Amakusa tailla un sabre en bois avec Kuroro inscrit sur le tsuka de ce dernier, et lui enseigna les base du combat armé (le sabre étant plus un symbole, d’où le fais qu'il lui tailla cette arme en particulier).
Puis lui appris quelques techniques à mains nue, en lui disant de s’entraîner seul, car seul lui même pourrais réussir à utiliser son bras correctement en temps qu'arme.

A l'age de 15 ans, Seifer était un adolescent assez solitaire, pas associable pour autant, il avait des amis, mais il préférais partir jouer seul dans les forêts ou montagnes avoisinante, son bras et les conseils de survit transmit par son père lui permettait de partir et de passer la nuit dans ces endroits, il aimait, parfois, se retrouver seul là ou personne ne viendrait le déranger pour continuer son entraînement et utiliser ses griffes et le sabre en bois offert par Amakusa .
Et quand il revenait il montrait fièrement à son père ce qu'il avait apprit.

Maintenant âgé de 18 ans, Seifer pris une décision qui changea sa vie .

Il rentre d'une de ses expéditions et ouvre la porte de chez lui:
«Père, j'aimerais te parler»

Amakusa : Je t'écoute, pourquoi es-tu si pressé ?

«Je sais que tu n'es pas mon vrais père, ne te vexe pas, tu le sera toujours pour moi, mais j'aimerais partir à l'aventure, et j'aimerais connaître mes ... »

Amakusa : Stop, je vais tout expliquer, tu es en age de comprendre maintenant, j'attendais ce moment depuis le début, je m'y était préparé. Pour commencer, comme tu à du t'en douter, l'histoire du magicien est fausse, je l'ai inventée pour les villageois.
Ensuite comme tu le sais j'ai étais un soldat autrefois, et durant mon service j'avais un ami, Spire, nous étions comme deux frères, nous étions considéré comme des héros au service du dernier Shogun.
Après que ma femme et mes filles furent tuer par les opposants durant notre dernière bataille, je me suis retiré, jurant de ne plus jamais reprendre les armes. Puis je me suis installer ici pour vivre loin de tout ça, ton père lui, prit tout les honneurs. Bien entendu nous en avions discuter, il ne voulait pas tout prendre pour lui, j'ai du insister et nous avons combattu dans un combat amical que j'ai gagner. Il accepta donc ma décision et nous sommes parti chacun de notre côté.

Puis, il y à maintenant 18 ans, il me demanda de venir chez lui, Belissatra, ta mère venait d'accoucher de jumeaux, l'un aux cheveux noir, l'autre aux cheveux blanc, tu fus donc nommé Seifer Kuroro, et ton frère Songetsu Kuroro.

Me réjouissant de la nouvelle pour mon ami, il me pris à part pour discuter, et me fit remarquer ton bras. Ses mots me touchèrent au plus profond, ce jour, mon frère d'arme ma confier «Amakusa, mes fils, je les aimes plus que tout au monde, mais je ne peux me permettre de garder Seifer, son bras gauche causerai trop de questions, c'est un bras diabolique, je ne pourrais pas expliquer cela, à personne. De mauvaises personnes pourraient venir me l'enlever pour faire le mal, ou pire l'exécuter. Je ne peux pas risquer que l'un de mes fils devienne mauvais ou se fasse tuer si jeune, tu es la personne en qui j'ai le plus confiance, je te le demande, les gens ne te connaissent pas, et ton village est reculé de tout. Il vivra bien mieux si tu l’élève à ma place...»

Voyant sur mon visage que je n'étais pas forcément d'accord, et m’apprêtant à le lui dire, il me coupa et repris «Je sais que c'est dur pour toi mon ami, mais tu es le seul à pouvoir le sauver. Songetsu pourra vivre seul sans savoir qu'il à un frère mais ce bras est trop dangereux et je ne saurais pas supporter la mort d'un de mes fils, je ne suis pas aussi fort que toi, je t'en pris. Wynde s'occupera de Songetsu si besoin, je sens les pouvoir d'Avan en lui, Wynde n'acceptera jamais un bras démoniaque..»

C'est alors que je lui répondis : «..D'accord mon frère je prendrais soin de ton fils, et je lui raconterai ce que tu a fais pour lui quand le moment sera venu, et il viendras te remercier lui même, promis !»

Et voilà tu sais tout maintenant, désolé de t'avoir caché ça tant de temps.

Seifer : «Merci père, grâce à toi j'ai ma première destination, je vais aller rencontrer mon père, ma mère et mon frère, et je reviendrais te voir avec eux, car tu ...»

A: ça ne va pas être possible.

S: comment ça ?

A: tes parents sont mort, et ton frère dois sûrement être parti essayer de les venger à l'heure actuelle.

S: Comment es possible, si mon P.. Spire étais si fort ?
A: Des monstres venant des peuples que nous avons vaincu durant nos batailles sont venu ce venger, comme dit plus tôt, ton frère est parti s’entraîner avec Wynde il y à 10 ans maintenant, c'est ce vieux fou qui m'a prévenu il y a quelque années en m'expliquant, qu'il ne vivrait plus bien longtemps et que Songetsu partirais venger ses parents.

Seifer ne trouvant plus ses mots, fini par dire quelque chose avec un pincement au cœur

S: Je vais aller aider Songetsu, mon frère dans sa quête, ces monstres doivent payer !

Et d'un coup de poing il brisa le parquet sur lequel il était assis.

A: Calme toi maintenant ! Si c'est que tu veux, je ne te retiendrais pas, mais ne sois pas motivé par la vengeance, n'oublie pas pourquoi ton père ta amené vers moi, ton bras pourrais être dangereux, et sous le joug de la colère tu pourrais te laisser influencer et faire du mal au gens, réfléchit un petit peu ! Rejoint ton frère, venge tes parents, mais ne bascule pas du mauvais côté, un mal pèse sur ce monde, et si seul la colère te pousse, tu ne survivras pas !

Seifer ce calma et une larme coula de son œil droit

S: Désolé Papa.. je n'aurais pas du, et je vais suivre tes conseils, je partirais dès demain rejoindre Songetsu !

A: Très bien mon fils, et n'oublie pas, ici c'est chez toi, et si tu viens à te perdre intérieurement, ou si tu ne sais plus vers qui te tourner, tu sera le bienvenu.
Voilà un dernier présent de ma part, le collier que ton père et moi avions en commun, prend le, et quand tu sera motivé par la vengeance regarde le et pense à moi.

_________________
Ceux qui exhibent leur force se cachent quand les vrai puissant se montrent !
Revenir en haut Aller en bas
http://zsxbahamut.forumactif.com
 
SEIFER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tournoi officiel :coupe hercule(sujet libre mais limité a 4)
» SEIFER
» [Anima] Seifer FIELDER - PNJ
» Seifer Almasy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La ZsX :: Jeux de rôle :: Donjon et Dragon :: Profils des personnages-
Sauter vers: