La ZsX : Un groupe de rôlistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Donjon et Dragon, la campagne de Bahamut !!
Derniers sujets
» MISS JDR 2017 !!
par Erédir Aujourd'hui à 15:13

» LOUVE MIRIA
par Louve Miria Aujourd'hui à 13:39

» ETNA : CHAPITRE 5
par Etna Aujourd'hui à 5:13

» EUN
par Eun Aujourd'hui à 4:43

» ERINA : CHAPITRE 3
par Erina Aujourd'hui à 4:40

» PAFNOUTI TCHEBYCHEV
par Pafnouti Tchebychev Aujourd'hui à 2:50

» EREDIR - AMARANTHE : CHAPITRE 4
par Erédir Aujourd'hui à 2:33

» SLY - CHAPITRE 5
par Sly Hier à 18:48

» RORONOA ZORO : CHAPITRE 2
par Roronoa Zoro Hier à 18:13

» ESKARYNA : CHAPITRE 3
par Eskaryna Hier à 17:56

» LAURIAN NARAËN
par Laurian Naraën Hier à 16:38

» MISTER JDR 2017 !!
par Amaranthe Hier à 15:27

» PRIAM REDFOX - KASPAROFF : RENCONTRE
par Djiyuncin Hier à 12:24

» RAÏMA MODAL
par Djiyuncin Hier à 12:07

» Taverne - A la chope dorée !
par Pafnouti Tchebychev Dim 2 Juil 2017 - 18:55

» EQUIPEMENTS UNIQUES
par Djiyuncin Dim 18 Juin 2017 - 23:42

» Les personnages importants, campagne 2.0
par Djiyuncin Dim 7 Mai 2017 - 15:56

» La tour
par Sly Sam 15 Avr 2017 - 21:34

» ZsX Shop
par Djiyuncin Dim 29 Jan 2017 - 22:09

» QUI EST LE PLUS FORT ? Saison 2
par Erédir Dim 29 Jan 2017 - 2:20


Partagez | 
 

 ESKARYNA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Djiyuncin
Maitre du jeu
avatar

Masculin
Age : 31


MessageSujet: ESKARYNA   Mar 17 Avr 2012 - 2:30

La fillette s'accrocha un peu plus à
son père lorsqu'elle arriva aux portes de l'école. Âgée d'à
peine sept ans elle n'était pas plus haute que trois pommes, pas
bien plus courageuse non plus. Le samouraï marchait à grands pas,
obligeant sa fille à accélérer la marche pour pouvoir rester à
l'abri, collée contre lui. Ce n'était pas la seule à intégrer
l'école ce jour-là. Les autres enfants suivaient sagement leurs
parents à quelques mètres de distance, confiants en apparence, ou
tout du moins maître d'eux. Alors qu'elle, était proche des larmes
tant elle était intimidée par ce qui l'entourait. Si les autres
avaient reçu une quelconque éducation auparavant, ce n'était pas
son cas. Elle avait passé toute sa jeunesse à s'amuser gaiement.
Quelque chose lui disait que cela allait changer. Un soupir échappa
à son père. Quelques heures auparavant elle avait eu une discussion
avec lui, où elle lui avait promis d'être sage et courageuse, à ce
moment-là elle était rayonnante, tout sourire elle tentait de
réconforter son petit frère en larmes à l'annonce du départ de sa
soeur. Mais maintenant, elle n'en menait pas large. Son père la
repoussa, sans méchanceté, juste pour l'obliger à se décrocher de
lui et à se tenir comme les autres enfants. Mais à ce moment
précis, rien ne pouvait paraître plus cruel et injuste à la
fillette que ce geste, alors que si sa mère était là, elle
l'aurait prise dans ses bras pour la rassurer. Blessée, Eskaryna se
renfrogna. Et Zarana, sa grande soeur, comment avait-elle réagi à
son arrivée dans l'école ? Elle ne s'était certainement pas collée
contre leur père, et si elle voyait sa petite soeur, elle serait
sans aucun doute déçue de sa réaction. Eskaryna se redressa, et se
força à sourire.











La fillette se passionna pour la magie,
curieuse elle attendait toujours des explications sur tout, quitte à
les trouver seule. Pour l'heure elle observait avec attention une
bougie. Objet somme toute anodin mais qui devait sans doute receler
foule de mystères. Mais ce n'était pas l'objet de l'étude de la
fillette, pas pour l'instant. Elle tenait une pomme. Une belle pomme
rouge, mûre à souhait, un délice pour n'importe quel quidam qui se
serait empressé de croquer dans sa chair fraiche. Eskaryna la tenait
au-dessus de la flamme vacillante, admirant sa peau qui se
noircissait et son jus qui commençait à suinter et à grésiller
sous l'effet de la chaleur. Pourquoi ne prenait-elle pas feu ? Une
pomme, ça n'avait rien de bien différent du bois, ça faisait
partie intégrante des arbres. Et sa peau noircissait à la manière
du bois juste avant de prendre feu, mais elle, contrairement au bois,
elle ne voulait pas prendre feu. Elle se contentait de grésiller.
Encore un mystère à résoudre. Bien sûr elle n'en dirait pas un
mot à ses professeurs. Un jour elle avait soulevé l'idée que si
l'eau glisse si facilement entre les doigts et qu'il faut prendre un
objet totalement imperméable pour l'attraper, c'est forcément parce
qu'elle avait envie d'aller quelque part. Une preuve ? Posez de l'eau
sur une surface quelconque, une branche par exemple et elle glissera
pour tomber sur le sol. Il restait maintenant à savoir où l'eau
voulait-elle s'enfuir et pourquoi cette hâte ? Elle était même
convaincue, quoique elle n'ai aucune preuve que toutes les gouttes
avaient la même destination. Les arbres aussi voulaient sans doute
aller quelque part, sinon ils n'iraient pas si haut, mais ils étaient
bien moins pressées d'atteindre leur but que les gouttes d'eau.
D'ailleurs elle soupçonnait les végétaux de ne jamais arriver à
destination. Elle avait même essayé de découvrir le but de l'eau
en posant une goutte sur une pierre, sans succès, pourtant le
lendemain la goutte avait disparu, sans doute tenait-elle à garder
secret sa destination. Elle avait essayé de deviner par avance la
solution de ce mystère en suivant les conseils de ses professeurs.
Pour comprendre les actes de quelqu'un, il fallait se mettre à sa
place lui avait-on appris. Avez-vous déjà essayé de vous
identifier à une goutte d'eau ?




*L'être humain est composé d'eau
selon maître Osu. Donc moi aussi je suis de l'eau, en partie. Il
faut juste que je fasse abstraction du reste, ça ne doit pas être
si compliqué.*
S'était-elle répété sans cesse, sans succès.




Lorsqu'elle s'était confiée à l'un
de ses professeurs, il avait ri. Vexée elle avait décidé de garder
ses découvertes pour elle. Ou peut-être les confierait-elle à
Zarana si celle-ci l'interrogeait, mais elle ne voyait l'apprentie
samouraï que très rarement. Et lorsqu'elle la voyait, c'était que
la jeune femme était de passage dans l'école pour une quelconque
raison et n'avait pas beaucoup de temps à consacrer à sa cadette.
Sawao, le petit frère d'Eskaryna, quant à lui, venait d'entrer à
l'école des shugenjas. Mais partager ses théories avec lui n'avait
aucun intérêt. Il acquiescerait sans doute aux explications de sa
soeur mais les oublieraient presque immédiatement. Il se moquait
éperdument de savoir où l'eau allait, lui ce qui l'intéressait
c'était qu'on pouvait la boire, nager dedans et jouer avec. Il avait
gardé sa futilité d'enfant et sa plus grande passion était le jeu.
Il était d'ailleurs étonnant que la fratrie entretienne de si
bonnes relations alors que leurs centres d'intérêts et leurs
caractères divergeaient à ce point; Zarana, la grande, la
protectrice, la samouraï idéale, Eskaryna, la curieuse,
l'extravagante, et Sawao, l'enfant, l'ingénu, le joueur. Posez une
question à ces trois là, vous obtiendrez trois réponses
différentes, parfois mêmes opposées. Et malgré cela Eskaryna
passait le plus clair de son temps en compagnie de son frère, et sa
soeur les aurait rejoint si elle en avait l'occasion. Dans trois ans
Zarana devenait une samouraï, à ce moment-là elle serait sans
doute plus libre de ses gestes et pourrait passer plus de temps avec
sa fratrie.










Ce fut en effet le cas. Lorsqu'elle
devint samouraï, Zarana passa un peu plus régulièrement à
l'école, y restait parfois quelques jours, apprenait à maitriser le
wakizashi. Quelquefois les jeunes shugenjas accompagnaient même la
samouraï dans certaines de ses missions. Les moins dangereuses, cela
va sans dire et elles ne duraient jamais plus de quelques jours, et
quelquefois ils n'étaient pas autorisés à l'accompagner tous les
deux. Normalement il aurait fallu attendre que les enfants soient
tous deux adultes pour pouvoir l'accompagner. C'était déjà une
chance pour le trio que leur père les ai soutenus dans leur
entreprise. Son aînée était un exemple à suivre pour deux autres,
et Eskaryna avait sans doute plus de chance de l'écouter elle que
n'importe lequel de ses professeurs. D'ailleurs l'influence de Zarana
commençait à se faire sentir; Eskaryna semblait moins bornée que
d'habitude, elle daignait même parfois écouter ses professeurs
lorsqu'ils parlaient de règles de conduite et du bushido. Elle était
persuadée que connaître les grandes lignes, sans forcément les
respecter suffisait. Tandis que Sawao lui aussi était moins
distrait, consacrait plus de temps à l'entrainement et à l'étude
au détriment de ses jeux. Zarana leur montrait l'exemple,
quelquefois aux deux en même temps, mais quelquefois seulement l'un
des deux. Il n'était pas bon que les deux cadets soient constamment
ensemble, or c'est ce qu'il se passait depuis l'arrivée de Sawao
dans l'école.











Eskaryna entamait sa dix-septième année et était sur le point
de devenir shungeja à part entière lorsque son frère et sa soeur
furent envoyés en mission, accompagnés d'autres samouraïs, sans
elle. Comme souvent. Une simple mission pour protéger un village, Akami,
qui craignait les bandits qui sévissaient dans la région. Ils
avaient sans aucun doute sous-estimé leur nombre, car les samouraïs
ne revinrent pas dans les délais, n'envoyèrent aucune nouvelle. Les
éclaireurs retrouvèrent Akami en cendres. Soit les bandits
avaient pris soin de récupérer tous leurs cadavres, soit ils
n'avaient subi aucune perte, la première hypothèse étant la plus
plausible; au vu du paysage qui entourait le village, les samouraïs
s'étaient ardemment défendus, aidés de quelques villageois.


Les cadavres des samouraïs avaient été ramenés pour les rites
funèbres, mais certains cadavres ne furent pas retrouvés, notamment
celui de Sawao. D'aucuns prétendaient que tous les samouraïs
étaient morts, et que les cadavres avaient été calcinés lorsque
les bandits mirent le feu au village. Cela expliquait aussi la
présence de lames et de wakizashis sur quelques corps. Mais Eskaryna
n'en croyait rien; s'ils n'avaient pas retrouvés Sawao, c'est qu'il
était quelque part. Voilà tout. Dès qu'elle deviendrait shugenja,
elle partirait à sa recherche.

_________________
Ceux qui exhibent leur force se cachent quand les vrai puissant se montrent !
Revenir en haut Aller en bas
http://zsxbahamut.forumactif.com
 
ESKARYNA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ESKARYNA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La ZsX :: Jeux de rôle :: Donjon et Dragon :: Profils des personnages-
Sauter vers: