La ZsX : Un groupe de rôlistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Donjon et Dragon, la campagne de Bahamut !!
Derniers sujets
» LOUVE MIRIA
par Louve Miria Hier à 20:23

» Les personnages importants, campagne 2.0
par Djiyuncin Dim 19 Nov 2017 - 23:35

» RORONOA ZORO : CHAPITRE 2
par Roronoa Zoro Dim 19 Nov 2017 - 22:12

» ETNA : CHAPITRE 5
par Etna Dim 19 Nov 2017 - 20:50

» SLY - CHAPITRE 6
par Sly Dim 19 Nov 2017 - 20:40

» RAÏMA MODAL
par Djiyuncin Dim 19 Nov 2017 - 16:34

» EREDIR - AMARANTHE : CHAPITRE 4
par Djiyuncin Dim 19 Nov 2017 - 16:19

» Taverne - A la chope dorée !
par Raima Modal Jeu 16 Nov 2017 - 11:59

» ESKARYNA : CHAPITRE 3
par Djiyuncin Jeu 9 Nov 2017 - 14:55

» EUN
par Djiyuncin Dim 5 Nov 2017 - 10:40

» ERINA : CHAPITRE 3
par Djiyuncin Dim 5 Nov 2017 - 10:33

» QUI EST LE PLUS FORT ? Saison 2
par Djiyuncin Sam 28 Oct 2017 - 12:40

» Les classes
par Djiyuncin Sam 21 Oct 2017 - 16:55

» LAURIAN NARAËN
par Djiyuncin Mer 18 Oct 2017 - 22:38

» PAFNOUTI TCHEBYCHEV
par Djiyuncin Sam 19 Aoû 2017 - 23:59

» MISS JDR 2017, FINALE !!
par Djiyuncin Ven 11 Aoû 2017 - 20:17

» MISTER JDR 2017, FINALE !!
par Djiyuncin Ven 11 Aoû 2017 - 20:16

» SLY - CHAPITRE 5
par Djiyuncin Dim 30 Juil 2017 - 1:23

» MISS JDR 2017 !!
par Erina Mar 25 Juil 2017 - 21:42

» MISTER JDR 2017 !!
par Amaranthe Ven 21 Juil 2017 - 15:27


Partagez | 
 

 ARKHEIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Djiyuncin
Maitre du jeu
avatar

Masculin
Age : 32


MessageSujet: ARKHEIN   Jeu 15 Mar 2012 - 18:58

Le Venderium 13 Sextor de l'an 227 AGG.

Des cris sortaient de la chambre. La lumière tamisée éclairait les pas interminables d'un homme qui, les yeux révulsés de fatigue s'arrêta quand quelqu'un sortit de la salle.
-"Alors ?, dit-il simplement. Puis il remarqua l'absence de son provenant de la chambre.
-Monsieur, j'ai deux nouvelles à vous annoncer..fit l'homme en regardant ailleurs que le regard fulgurant de son Maître.
-Je...euh...votre femme est..elle est morte ...la naissance s'est mal passée..votre fils est
-DITES MOI CE QU'A MON FILS !
-Il....il est née un peu chétif monsieur... je doute qu'il puisse être euh....un bon soldat.

_________________________
Lunerium 14 Tertior de l'an 239 AGG

-"Aller plus fort !
-Je...euh..Maître, je suis trop fatigué pour continuer...
-La fatigue c'est pour les faibles jeune homme ! Aller, du nerf !
-Kof kof ! le jeune homme tomba à terre et toussa quelques goûtes de sang. A genoux, une main sur la poitrine, il se retint le plus possible pour ne pas que son père, qui, assis dans les estrades et observant son fils s’entraîner au combat, le trouve trop faible et le rejette.
Son père le regarda, droit et les mains dans le dos. Montrant toute la fermeté et la dignité de la famille Stratos, il fit demi-tour et s'en alla de la zone d'entrainement pour surveiller ses domaines.
L'homme qui entraînait Arkhein, une balafre allant du front jusqu'au menton passant par son oeil gauche, le fit se relever et lui chuchota à l'oreille :
-Allez, t'inquiètes dont pas petit, ton père t'aime depuis ta naissance et ce jusqu'à sa mort. Tu n'as pas de crainte à avoir quant à cela.
-Merci Zanpayo, je...je sais que je ne suis pas assez fort. L'honneur des Stratos repose en partie sur moi et sur ce que je ferai de la famille une fois devenu seigneur. Je dois devenir plus fort ! Arkhein se remit debout et empoigna son épée.
-Pas aujourd'hui petit,dit Zanpayo Reposons-nous ! Aller viens dans les baraquements avec moi, ton oncle et premier chef de troupe Iyato peut t'apprendre quelques stratégies de combat rapproché.

La nuit tombait sur le domaine Stratos, la province n'était éclairée à l'Ouest que par la lumière chaude, rouge feu de l'astre diurne; quant à l'Est l'éclat vif de la Lune commençait à faire baigner les forêt dans un climat effrayant. Après le repas, le père d'Arkhein, Shatsu, s'éclipsa dans ses appartements et fit mander Arkhein.
Pendant qu'il traversait les couloirs, il entendit d'étranges sifflement et vit des ombres passés rapidement derrière les portes de papier. Il se dit que ce devait être des oiseaux.
Une fois arrivé dans les appartements de son père, il pu voir que son père était en train de travailler sur les finances du domaine. Il s'assit sur ses genoux en attendant que son père finisse son travail et l'appelle.
-Tu sais mon fils,dit Shatsu Je ne pense pas que l'épée soit faites pour toi.
Son ton n'était aucunement moqueur, il posa ses tablettes sur lesquelles étaient écrites des dizaines de chiffres. Il vint s'asseoir aux côtés de son fils, dans des coussins de soie brodée.
-Je sais ce que tu penses de moi Arkhein... Tu penses que je ne t'aime pas, n'est-ce pas?
-Je...père, je n'ai pas le droit de dire cela.
-Alors ce droit, je te l'accorde mon fils.
-Et bien... c'est vrai que je suis un piètre combattant...mais s'il vous plaît ne m'envoyez pas dans les ordres père ! Je sais que je suis une honte sur la famille Stratos mais s'il vous plaît ne m'envoyez pas dans les ordres !
Je ne le ferai pas Arkhein. Tu comptes bien trop pour moi pour te laisser accroître les rang des ecclésiastiques. Et ne pense pas que tu es une honte pour la famille. Crois-tu que je savais maîtriser une épée à mes 12 ans? Non, je pense simplement que tu dois apprendre une autre forme de combat.
-Mais laquelle pourrais me sied ?
-Fils, il existe une technique que nous, Stratos, avons appris au long des années passées sur cette planète. Depuis notre plus vieil ancêtre San Natuji Stratos jusqu'à moi Shatsu Stratos.
-De quoi parlez-vous père? Me feriez-vous croire que notre famille connait une forme de combat secrète que nous avons inventés? ?
Non Arkhein, cette technique n'est pas secrète mais elle n'est pas très répandue, et ce n'est pas les Stratos qui l'ont créé. Je peux simplement te dire que notre famille maîtrise cette technique plus qu'elle ne maîtrise les armes de combat normales. Lève-toi, mon fils, et suis moi.
Arkhein suivit alors son père qui l'emmena en dehors de la propriété. Ils se dirigèrent vers un temple de prière situé dans les jardins. Ils y arrivèrent et s'assirent l'un en face de l'autre quelques instants.
Fils, ferme les yeux, ne te concentre pas sur quelque chose....oublie...seulement. Oublie tout ce que tu es, ce que le monde est et rentre en contact avec l'Essence.
-l'Essence? Qu'est-ce?
-Ce qui fait l'Univers. L'Essence même de toute chose, de toute vie, ou non-vie.
Arkhein pris la position de son père : les jambes croisées, les paumes vers le ciel et ferma les yeux...puis...rien. Il n'arrivait pas l'exercice que son père lui proposait. Il se mit debout, chercha un endroit plus confortable et s'allongea sur le dos, les mains derrière la tête. Cette fois, il pouvait se laisser aller.

Il eu un moment d'absence, une absence durant laquelle il sentit comme une synesthésie avec l'Univers. Une force inconnue parcourait son corps. Les embruns des fleurs firent frissonner ses narines, l'emmenant dans son "wal", l'endroit où nul ne pouvait déranger son esprit, l'endroit où tout ses sens étaient en extase, l'endroit où il se sentait vraiment chez lui, son paradis spirituel. La fraîcheur du crépuscule et le bruit du vent dans les arbres le firent encore plus pénétrer dans son Eden personnel. Dans cet endroit, il pouvait sentir la musique de tout les êtres, toucher leurs goûts, entendre leurs formes et regarder leurs odeurs. Des tintements des fleurs jusqu'aux rythmes de la terre en passant par les bourdonnements des arbres et le sifflement du vent. Il parcourait tout son environnement et ce, avec tout ses sens. Il avait effleuré l'Essence.
Puis,Il revint enfin à la raison simplement, de lui-même. Son père s'en aperçut, ouvrit les yeux et dirigea son regard soutenu par des rides vers son fils.
-Arkhein, notre façon de combattre est constitué d'Essence. D'autres appelles cela de la "magie". Maintenant, fils, rentre à la maison; va te coucher et rêve mon fils, rêve.

Durant plusieurs jours, Arkhein s'enfermait seul dans des salles à essayer de retoucher à l'Essence. Il s’entraînait chaque jours, le combat avec lui-même devenant une habitude. Mais il en oubliait les autres, il ne pensait qu'à lui et à son essence. Il savait que dans son wal, il était seul, tranquille et pouvait faire ce qu'il veut. Puis au fur et à mesure que le temps passait, que les tempêtes grondaient il oubliait, oubliait de s'entraîner, oubliait de se concentrer, oubliait de rêver...

Venderium 13 Primor de l'an 245 AGG

*Frrrrrrr*
-"Un frottement, pensa-t-il .Sans doute une fenêtre qui s'ouvre. D'un coup, Arkhein remit les couvertures sur ses yeux. L'astre diurne lui brûlait les rétines et ce n'était pas le genre de réveil qu'il préférait.
Pourquoi Pelor me veut autant de mal ! Je n'ai donc pas le droit de dormir? La jeune fille à ses côtés se réveilla et se blottit contre lui. Ils s'embrassèrent et se levèrent tout les deux pendant que le serviteur refaisait le lit. N'étant pas gêné de la nudité de son maître et de sa compagne il continua son travail. La jeune femme avait le teint clair, certains pouvaient le qualifier de pâle. Ses cheveux fins tombaient, raides le long de sa poitrine et dans son dos. Des traits fins et somptueux pensa-t-il en la regardant.
Quelqu'un frappa à la porte, Arkhein ouvrit et vit un messager à bout de souffle pleins de sueur et de poussière. Il avait sans doute sprinter de la ville la plus proche jusqu'au domaine Stratos.
-Oui qui a-t-il messager?
-Votre père vous fait mander, il y aurait eu une attaque à la frontière Sud du domaine.
-Ses guerriers portaient-ils des couleurs?
-Non, ce serait des guerriers gris Monsieur.
-Aller boire un peu d'eau, je me prépare de suite.
Arkhein enfila une tunique et mis son armure verte sur lui. Portant fièrement les couleurs de sa maison, il arriva une demi-heure plus tard au campement entouré de sa garde personnelle. Il descendit de son destrier et se dirigea vers la tente de commandement.
Son père et son oncle déplaçant des figurines sur une grande carte de la région.
- Une carte ? Pour des guerriers gris ? Je ne comprend pas.
Son oncle ôta son casque à plumet et regarda intensément son propre frère qui fit un signe bref de la tête. Iyato regarda alors son neveu :
-Les premières attaquent étaient celles de guerriers gris....ou de Marashi déguisés en guerriers gris. En tout cas, ils ne sont pas pour rien dans cette histoire, nos espions sont formels, ils préparent quelque chose contre nous.

Trois heure de l'après-midi.

Les troupes Stratos se mirent en ligne devant le nuage de fumée qui prenait place à l'horizon. Tous étaient parfaitement stoïques et attendaient sagement les ordres. Aucune peur ne se ressentait dans leurs yeux. La mort par l'épée étaient pour eux un honneur, ils serviraient leur Clan et leur Maître jusqu'à leur prochaine vie.
Pendant ce temps là, dans les forêts, Arkhein et Iyato avançaient tout deux accompagnés de leurs troupes respectives pour contournés les offensives des ennemis. Ils n'avaient aucune idée de ce qu'il se passait dans les plaines.
Des bruits se firent entendre, ils devaient être prêt du camp ennemis.
Iyato, c'est...étrange, je crois apercevoir des étendards oranges et noirs
Iyato répondit : Tu dois te tromper Arkhein, les étendards Marashi sont jaunes et noires. Le orange et le noir sont les couleurs des Inowata.
Les Inowatas sont bien nos alliés non?demanda le jeune Arkhein.
Exactement Arkhein.répondit rapidement Iyato
Alors expliquez moi pourquoi 20 de leurs soldats se dirigent vers nous ?!
Les yeux d'Iyato s'étrécirent, il se plaça à côté d'Arkhein pour observer ses dires.
Bon Dieu tu as raison Arkheinfit rapidement Iyato en voyant les bannières voler au ventse rapprocher.
Nous devons vite prévenir ton père ! Leurs armées sont en marche et leurs nombre est bien trop important
Occupons nous déjà de ceux là mon oncle !dit Arkhein en sortant son épée de son fourreau.
__________________
L'étreinte des Inowata se refermant sur les troupes avancées d'Iyato et d'Arkhein se ressentit quand la troisième vague d'Inowatas déferla sur les Stratos.
"ARKHEIN ! Ce n'est plus notre combat maintenant !cria Iyato le visage recouvert de sang.
Mais ce ne serait pas courageux de quitter un combat, je ne veux pas provoquer de déshonneur sur les Stratos !répondit Arkhein en donnant un coup d'estoc à un ennemi. Le sang sautait au derniers rythmes des battements du coeur de l'homme puis il tomba, raide mort.
Non Arkhein, le vrai courage consiste à vivre quand il est juste de vivre, à mourir quand il est juste de mourir. Si on ne quitte pas ce combat maintenant, c'est la mort des Stratos qui sera provoquer ! Iyato donna l'ordre à ses troupes de couvrir leur fuite et Arkhein du faire de même. Une ligne d'archers Inowata bandèrent leurs arcs et tirèrent sur les Stratos; tout les soldats se dirigèrent vers leurs deux chefs pour les protéger. Arkhein était époustouflé devant le témoignage de leur loyauté qui consistait à se porter s'il le fallait au-devant des flèches ennemies sans faire cas de leur vie, cela pour protéger le sang Stratos.
_____________________
Iyato et Arkhein arrivèrent, essoufflés mais trop tard. La tente de commandement brûlait encore et les soldats Inowata et Marashi achevait les survivants. Ils trouvèrent Shatsu, Seigneur des Stratos, lui firent croire que son fils, Arkhein était mort et ils le pendirent. C'était la mort la plus déshonorante que pouvait avoir un guerrier qui méritait de mourir par la lame. Les Inowatas avaient scellé leur sort en trahissant les Stratos, Arkhein se retint de les attaquer pour se venger plus tard.

_______________________
Iyato et Arkhein, maintenant devenus des guerriers gris, sans famille gardèrent pourtant leur armure.
Comme tu le sais Arkhein, je suis ton oncle. J'ai donc du sang Stratos dans les veines; je peux donc continuer l'apprentissage que tu as laissé tombé il y a un moment.
Ce n'est plus utile, les Stratos sont morts...
Leur héritage vit toujours, le sang Stratos coule encore dans nos veine jeune homme, ils pensent avoir détruit les Stratos à leur source, faisons leur comprendre que le foyer de cette source n'a pas tari. Arkhein recommença son entrainement et réappris à contrôler son wal. Au bout de quelques mois il touchait à l'Essence.

Lunerium 1 Tertior de l'an 247 AGG
Arkhein enterra son oncle Iyato avec son armure et son épée. Il s'agenouilla et fit une prière rituelle. La vit qu'ils vivaient l'avait affaiblie et un virus l'avait achevé. Arkhein se remémora tout ce qu'il s'était passé depuis la perte de son père. Ils avaient vécus, lui et Iyato dans la forêt et voyageaient de ville en ville. Son entrainement était normalement terminé mais il se fit une promesse : A partir du jour de la mort d'Iyato, il s’entraînerait pendant 1 an jour pour jour et ensuite, il partirait, il ne sait où encore.

Lunerium 1 Tertior de l'an 248 AGG

_________________
Ceux qui exhibent leur force se cachent quand les vrais puissant se montrent !
Revenir en haut Aller en bas
http://zsxbahamut.forumactif.com
 
ARKHEIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ARKHEIN
» ARKHEIN, CHAPITRE 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La ZsX :: Jeux de rôle :: Donjon et Dragon :: Profils des personnages-
Sauter vers: